La petite histoire

du sauna

 

L'utilisation du sauna remonte bien avant notre ère, en effet il est avéré que les Finlandais l'utilisaient au cours de leurs cérémonies religieuses en 5 000 av. J-C.

Ils se servaient alors du sauna pour leur bien-être mental, spirituel et physique.

Les bienfaits du processus de transpiration popularisés par le sauna étaient également reconnus par les Indiens d'Amérique qui utilisaient des pavillons spéciaux pour se purifier.

Il faudra cependant attendre le début des années 60 pour assister au développement des éléments de chauffe infrarouge, qui seront par la suite utilisés par les médecins  japonais puis exportés aux États-Unis à partir des années 80 où ils seront mis à contribution dans les services maternité des hôpitaux.

Depuis plus de 25 ans, les chercheurs japonais continuent leurs études et le traitement par infrarouge s’est alors répandu mondialement, petit à petit, d’abord en Asie, puis à toutes les parties du globe terrestre.

Aujourd'hui, ces bienfaits sont à portée de tous, grâce à la diffusion massive des saunas à rayonnement infrarouge, qui allient les bienfaits du sauna traditionnel aux bienfaits thérapeutiques de l'infrarouge.

Les bienfaits du sauna

 

L’action de la chaleur dans le sauna et les différents passages chaud-froid procurent des bienfaits non-négligeables pour l’organisme :

 

  • L’action relaxante du sauna : Une séance de sauna est très efficace pour lutter contre le stress et la tension. Sous l’action de la chaleur, le corps libère des endorphines favorisant le sommeil et la relaxation. Pratiqué juste avant de se coucher, le sauna aide à mieux dormir.

  • L’action purifiante du sauna : La chaleur sèche du sauna provoque une forte transpiration ainsi que la dilatation des pores de la peau. Cette sudation permet de chasser les toxines accumulées par l’organisme.

  • L’action musculaire et cardiovasculaire du sauna : En dilatant les vaisseaux sanguins, le sauna aide au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire. Il aide également à maintenir la pression artérielle à un niveau faible. Enfin, l’augmentation de la vitesse de la circulation sanguine dans le sauna permet de soulager rapidement les douleurs musculaires et autres courbatures.

  • L’amélioration des défenses immunitaires par le sauna : Le sauna met le corps dans un état de fièvre artificielle grâce à la chaleur. La fièvre artificielle stimule le système immunitaire et entraine une production accrue de globules blancs et d’anticorps afin de lutter contre les maladies. Pratiqué régulièrement, le sauna permettrait même de se protéger des épidémies de grippe.

  • La beauté de la peau : En dilatant les pores, le sauna permet à la peau d’évacuer ses toxines. Mais il assouplie également la peau et améliore son élasticité. La douche froide permet ensuite de resserrer les pores de la peau améliorant son apparence.

Les avantages du sauna infrarouge

 

La chaleur infrarouge provoquerait une sudation 3 à 6 fois plus importante qu'un sauna traditionnel. Grâce à cette forte transpiration, la peau respire mieux et son irrigation sanguine s'en trouve améliorée. Les muscles tendus, débarrassés de leurs toxines, s'assouplissent. La température ambiante, aux alentours de 65 °C, sollicite moins le cœur et s'avère plus supportable pour les personnes sensibles aux très grosses chaleurs. Les tenants de l'infrarouge s'appuient également sur la recherche médicale pour souligner son efficacité contre des maladies dermatologiques comme l'eczéma, le psoriasis, l'urticaire...